Interview « Nous ne considérons personne comme ennemie, on a la main tendue à tout le monde. »

0
6

Votre semainier en quête des informations fraiches, est allé à la rencontre du premier vice-président du comité national olympique de Guinée, Docteur Ismaël Camara. Au cours de l’entretien, il a fait savoir que le congrès a été tenu le 09 juin et que la première réunion entre les membres de la nouvelle équipe a eue lieu le 19 juin. Selon le 1er vice-président du comité, les motivations sont claires. C’est pour faire changer complètement les choses.

Entretien

Patriarche : Bonjour Docteur Ismaël Camara

Docteur Ismaël : Bonjour

Une nouvelle équipe vient d’être mise sur pied, quelles sont vos motivations ?

D’abord, le mandat est dédié à toute la jeunesse guinéenne. Nous avons comme lettre motive, la main tendue à tous ceux qui veulent de près ou de loin, contribuer à  l’épanouissement et à l’émancipation des jeunes et du monde des sports. Pour cette nouvelle équipe, des personnes comme ça, seront les bienvenues. Et donc, nous allons mettre un accent sur la formation des jeunes, entre autres : les thématiques du genre, gestion du sport l’administration du sport, management et autres. Ensuite, nous allons faire un plaidoyer au niveau des autorités pour qu’on puisse nous aider à construire des infrastructures sportives afin  qu’on puisse développer le sport à la base tout en cherchant également le financement auprès des bailleurs et des personnes de bonne volonté.

L’équipe sortante, il ya eu des problèmes qui dit qu’elle n’est pas d’accord avec cette élection. Qu’est ce que vous pouvez dire concrètement ?

Non, je ne pense pas que cette équipe puisse dire ça, parce que la preuve : dès qu’on est sorti, on a tendu le micro, il ya eu des gens qui ont reconnu mais par contre, elle dit qu’elle n’est pas très d’accord que cette nouvelle équipe va réussir, peut être c’est ce qui est là. Ils n’ont qu’à se détromper, parce que nous, il ya des gens compétents, qui sont très engagés et qui ont la compétence. Nous, on ne les considère pas comme des ennemis, on a la main tendue. S’ils ont des contributions à faire, mais qu’ils viennent les faire. De nos jours, on ne se bat plus à coups de poing mais à coups d’arguments. Dans tout ça, c’est la Guinée qui a avancé.

Est-ce que cette équipe sortante, il ya eu des défaillances constatées de votre part, quand elle était aux affaires ?

C’est vrai, honnêtement, je ne veux pas m’aventurer sur ce sujet. J’ai dit quand je viendrais, je mettrais un tiret sur le passé et je me projette  sur l’avenir. On va peut être s’inspirer sur ce qui n’a pas marché pour mettre des actes concrets.

Aujourd’hui, qu’est ce que vous pouvez dire à tout le monde afin que vous puissiez vous donner la main pour sortir le comité de la boue ?

D’abord  en tant que 1er vice président, ce que je vais soumettre à l’assemblée, il s’agit d’initier une rencontre avec toutes les fédérations et nous allons être au cas par cas à l’écoute des fédérations pour pouvoir recueillir leurs préoccupations. C’est ce qu’on va essayer de décliner dans un plan d’action et au cas par cas, on va essayer de régler. Comme je l’ai dit, on a la main tendue à tout le monde.

Le dernier mot ?

Le dernier mot, c’est toujours la main tendue. Toutes les personnes de bonne volonté, tous ceux qui peuvent apporter  quelque chose au comité, seront les bienvenues  pour nous aider à rehausser le niveau du sport guinéen.

Merci

C’est à moi de vous remercier.

Propos recueillis par

André Gaston Morel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here