Kindia : 186 ha seront reboisés à Sèguèyah, le minitre Oyé appelle à ne pas agresser la forêt

0
36837

Le ministre d’Etat en charge de l’Environnement, des eaux et forêts, Mohamed Oyé Guilavogui, accompagné d’une délégation s’est rendu ce samedi 11 Août à Sira Forè, précisément dans le district de Sèguèyah non loin de la commune urbaine de Kindia, où il a procédé au lancement de la campagne nationale de reboisement pour cette année 2018. Exécutée par la fédération nationale des professionnels de la filière bois (FNPFB), la cérémonie s’est déroulée en présence des autorités communales et préfectorales ainsi que le secrétaire général du Ministère de l’hôtellerie et du tourisme. Lors de son discours d’allocution, le président de la fédération nationale des professionnels de la filière bois, Ansoumane Camara a dressé le bilan des activités réalisées dans le secteur bois. « Dans le cadre de la restauration de la couvert végétale, la fédération a pu réaliser par la mesure de ses moyens humains et financiers 152 hectares en 2015 ; 108 hectares en 2016 ; 202 hectares en 2017 et nous projetons 186 hectares pour cette année par endroit sur toute l’étendue du territoire national. Il faut noter que la fédération dans ce cadre a toujours bénéficié de l’appui technique et administratif de la part de l’administration forestière que nous saluons à sa juste portée. Cependant, si nous pouvons nous réjouir de quelques activités réalisées avec ces résultats probants, dans l’atteinte de nos objectifs, nous ne sommes pas encore à l’ère du bilan mais surtout à celle des actions. Au regard des défis qui sont entre autres nombreux, en raison de difficultés diverses natures et surtout à l’endroit des acteurs et des communautés, il faut noter leur faible niveau de participation dans les activités de suivi et d’entretien des sites reboisés », ajoute-t-il. Poursuivant son intervention, le président de la filière bois a souligné quelques réalités néfastes qui dégradent l’environnement en république de Guinée. « En dépit des problèmes liés à la gestion humaine, nous faisons face à d’autres réalités qui nuisent la garantie du couvert végétal telles que l’exploitation minière, la carbonisation, les routes et carrières, l’urbanisation galopante de nos différentes villes. La réponse appropriée à ces différents problèmes, interpelle toutes les parties prenantes à s’engager dans une concertation permanente en vue d’une unité de réflexion débouchant sur des solutions durables car ensemble nous pouvons obtenir des meilleurs résultats. […], souligne-t-il Pour sa part le ministre d’Etat en charge de l’environnement et des eaux et forêts, Mohamed Oyé Guilavogui qui a présidé ce lancement de reboisement, vision 2018, a parlé de l’exploitation rationnelle de la forêt. « Cette année, nous avons choisi le site Sira Forè pour lancer cette campagne de reboisement qui va durer un mois. Je suis content de la mobilisation de la population des villages environnants. Ce qui dénote l’intérêt que la population accorde au reboisement en Guinée. C’est vrai le président a accepté qu’on coupe le bois pour la consommation domestique. Malgré cette autorisation, en le faisant, il faut placer à la place d’un seul arbre coupé, dix autres pour maintenir et renforcer notre environnement. Nous sommes en train de perdre nos forêts. Partout Dieu nous a donné la belle nature, mais certains ne font rien si ce n’est d’abattre ce don que Dieu nous a donné. Nous félicitons la fédération nationale de la filière bois et nous demandons à tous les autres secteurs de suivre cette fédération guinéenne de bois », plaide le ministre Oyé Guilavogui. Après Sira Förè, situé dans le district de senguêyah, la délégation s’est rendue au voile de la mariée qui aujourd’hui ne répond plus aux critères d’un site touristique. Là, le ministre a constaté non sans amertume, la vétusté trop avancée du site touristique qui était parmi les plus visités du pays. À souligner que c’est à Conakry (capitale de la Guinée) qu’a débuté cette campagne de reboisement, vision 2018. Elle se poursuivra sur toute l’étendue du territoire national. Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

mediaguinee

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here